Accueil HandiSciences





logo INS HEA

logo Lamap

Accueil du site > Handisciences > Jeu de l’Oie pour la santé alimentaire
Enregistrer au format PDF

Jeu de l’Oie pour la santé alimentaire

Fiche de présentation générale

Titre (période)

Enseignant(s)

Jeu de l’oie dans un service de néphrologie (2008/2009)

Anne Marie Courault

Etablissement Hôpital Necker Paris 15ème
Champ disciplinaire Education à la santé
Référentiel employé Lien avec les programmes scolaires (préciser selon les niveaux) A table ! le régime est servi Guide alimentaire à l’usage des enfants insuffisants rénaux
Notions d’apprentissage (références programmes) Réf. : Equilibre alimentaire Je vis dangereusement ou pas
Durée (mois, trimestre année) 1 trimestre
Elèves concernés : Tranche d’âge

Conséquences des handicaps
- physiques
- cognitives
- psychologiques
- sociales

Elèves hospitalisés de la maternelle à la 5ème

Fatigabilité et difficulté d’investissement cognitif pour des situations transitoires. Elèves alités, soins lourds Perte de repères // maladie sentiment de solitude lié à l’éloignement de son contexte de vie, de sa famille et de ses amis

Les adaptations
- matérielles
- pédagogiques
- didactiques
- méthodologiques
Taille et forme du jeu Lien avec la situation de l’élève (maladie, hôpital) Lien avec la biologie, la santé, Projet collectif permettant à tout élève hospitalisé de participer, quelque soit son niveau scolaire et son temps d’hospitalisation
Le « produit fini » Jeu élaboré par les enfants eux-mêmes.
- Grand plateau de jeu adapté à la situation collective
- Cases 10/10 mobiles à remplir et à repositionner au fur et à mesure de l’élaboration collective.
- Cases pièges sous forme de dessin pour le cycle 1 sous forme de cartes questions pour le cycle 2 et 3

Fiche détaillée

Titre Jeu de l’oie pour la santé alimentaire
Contexte (ressources, contraintes) Hôpital, service de néphrologie 1 séance par semaine Présence d’élèves à court terme Pas forcément connus d’avance Niveaux tout mélangés
Les objectifs (objectifs des programmes ou du socle commun) Acquérir des compétences en éducation à la santé Acquérir des connaissances (à préciser lesquelles) S’insérer (participer, s’inscrire) dans le projet du groupe pédagogique (à préciser) Créer de la cohérence et de la communication dans un groupe classe Etre transmetteur de savoirs à travers le jeu Prendre en compte son handicap au niveau alimentaire Etre actif dans son apprentissage
Principales étapes de la mise en œuvre - Découverte du jeu de l’oie
- Fabrication des cases : mon quotidien, pièges, bonus, Questionnement, verbalisation, échanges et apprentissage
- Fabrication du pion et du plateau de jeu
- Ecriture de la règle du jeu
- Réalisation de fiches/cartes « Questions-réponses »
- Test du jeu et ajustement des questions entre nous
- Faire jouer les « autres » (validation)
Difficultés rencontrées Garder un effet fédérateur quand les jeunes ne sont pas les mêmes et quand le niveau est différent. Elaborer les règles du jeu : explicitation lisible par tous et simple. Elaborer les questions par écrit. Dosage de la punition et du bonus, équilibrage correction possible au moment du jeu // à la situation de santé des élèves…
Eléments facilitateurs Aspect ludique de l’activité Apports variés car les élèves sont de niveaux et d’âges différents, ce qui permet de créer un jeu plus riches, adaptable à (presque) tous les élèves hospitalisés dans le service Participation possible pour tous quelque soit leur temps de présence en classe. Motivation par rapport à la fatigabilité (à préciser)