Accueil HandiSciences





logo INS HEA

logo Lamap

Accueil du site > Handisciences > Arthur ou comment comprendre mon corps
Enregistrer au format PDF

Arthur ou comment comprendre mon corps

Accès aux photos

Fiche de présentation générale

Titre (période)   Enseignant(s) Arthur ou comment comprendre mon corps   Marie-Jeanne PIERRE
Etablissement     IEM « Madeleine Fockenberghe » GONESSE (95)
Champ disciplinaire   Découverte du monde et éducation à la santé
Référentiel employé     Programme cycle 3 et Socle commun des connaissances (piliers 3 et 7)  
Notions d’apprentissage (références programmes)   Les éléments constitutifs du squelette, le rôle des muscles, le cerveau et le système nerveux
Durée (mois, trimestre année)   De janvier à juin 2008
Elèves concernés :  Tranche d’âge    Conséquences des handicaps
- physiques  
- cognitives  
- psychologiques    
- sociales  
 
- 7 adolescents (un de 11ans, et six de 14 à 16 ans)
- Déplacements en fauteuil (manuel ou électrique), motricité fine réduite
- Sans parole (un élève), non lecteurs, mémoire défaillante, lenteur générale
- Démotivation suite aux échecs, instabilité et dépendance à l’adulte pour se concentrer, manque de confiance en soi, crises face à l’échec
- Timidité, réserve, peu d’échanges avec ses pairs
Les adaptations
- matérielles    
- pédagogiques              
- méthodologiques  
Arthur toujours présent et visible dans la classe, utilisation de matériaux légers et représentatifs (de récupération), taille identique aux élèves, utilisation d’ordinateur

Choix de la discipline en rapport avec les questionnements des jeunes, mise en place d’une démarche scientifique (questionnement, émission d’hypothèses, expérimentation, confrontation des résultats, mise en mots) avec échanges et confrontations de points de vue, manipulation, recherche documentaire et réalisation collective de synthèses

Déroulement identique de chaque séance, participation de professionnels de l’établissement (psychomotricienne, éducateurs, kinésithérapeutes)  

Le « produit fini »     Arthur : un squelette grandeur nature pour comprendre notre corps

Répondre à cet article