Accueil HandiSciences





logo INS HEA

logo Lamap

Accueil du site > Où et comment adapter ?
Enregistrer au format PDF

Où et comment adapter ?

Adaptations des didactiques
(synthèse des travaux réalisés dans le cadre des formations 2CA-SH)

L’environnement de travail de l’élève

- Accessibilité à :

  • l’établissement
  • la salle (salle spécialisée / salle ordinaire)
  • son poste de travail

- Agencement de la salle

  • la position des différents meubles
  • la disposition de l’élève par rapport :
  • aux camarades
  • au tableau
  • au professeur
  • à l’activité

- L’installation et l’accès aux casiers
- L’ergonomie du poste de travail (choix du mobilier : table, chaise)
- Prise en compte des conditions de sécurité
- Développement et organisation de l’aide de l’élève à besoins éducatifs particuliers (partenariat d’élèves)
- Collaboration étroite avec l’A.V.S. et l’équipe de soins (ergothérapeute, kinésithérapeute,…)

Le temps

- La gestion du parcours de formation

  • Aménager le rythme scolaire
  • Allongement de la durée de formation, étaler le programme sur deux ans par exemple
  • Choix des matières à préparer sur une année
  • Faire des choix d’orientation et d’aménagement de filières
  • Choisir le mode de scolarisation (à l’hôpital, en établissement spécialisé, sur plusieurs établissements, avec la prégnance des choix proposés par les équipes médicales)

- La gestion du temps des séquences :

  • Laisser du temps à la réflexion des élèves
  • Respecter le rythme de chacun
  • Faire des pauses en fonction de la fatigue des élèves
  • Fractionner la tâche en sous tâches

- La gestion des progressions

  • Faire des ponts, des liaisons entre les disciplines
  • Faire des choix dans les contenus, les chapitres, les séquences selon le temps disponible

- L’emploi du temps :

  • Écourter les séquences parfois ; supprimer une matière (pendant une période donnée)
  • Gérer le temps « libre »
  • Gérer le temps de soutien (quels choix pour quels moments ?)
  • Chercher à augmenter la souplesse de l’emploi du temps, en liaison avec les rééducations
  • Concilier les rythmes pédagogiques et thérapeutiques

- La gestion des absences (rééducation, maladie, hospitalisation, …)

  • Éviter la perte du sens de l’activité
  • Replacer l’activité dans son ensemble, situer le cadre du travail

Les outils utilisés, les matériels proposés

- Recourir à l’informatique, choisir des logiciels adaptés
- Développer si possible des espaces numériques de travail (ENT) (mise à disposition sous forme numérique des cours et exercices)
- Utiliser des outils

  • pour individualiser :
    • Ordinateurs
    • Logiciels (spécialisés ou non)
    • L’EXAO, le recours à la calculette, aux outils informatiques …
    • MP3
  • pour travailler en groupe :
    • Rétroprojecteur
    • Vidéoprojecteur
    • Magnétoscope
  • pour une organisation adaptée (classe sans cartable / pupitre)
  • Prendre en compte de façon spécifique la sécurité des élèves.
    • Sécuriser les outils (ex : tension électrique)
    • Sécuriser leur usage dans les différentes disciplines

Les tâches et les consignes

- Remplacer certaines tâches pratiques par des tâches théoriques oralisées ou écrites et inversement
- Réduire / simplifier la tâche
- Décomposer la tâche en plusieurs étapes (espace et temps)
- Être attentif à la conservation du sens de la tâche, lors du fractionnement de celle-ci en sous-tâches

  • Adapter :
    • la transmission des consignes :
      • orale / écrite
      • schéma de présentation
      • démonstration
    • le type de consignes

- Reformuler et répéter la(les) consigne(s)
- Simplifier la consigne dans sa forme (précision des mots, concision du texte)

Les méthodes et démarches pédagogiques

- Recourir à la verbalisation

  • répéter
  • reformuler

- Faire réfléchir l’élève sur les adaptations qui lui sont nécessaires

  • développer l’accompagnement méthodologique (favoriser la métacognition : « Apprendre à apprendre »)
  • favoriser l’autoformation
  • favoriser l’autoévaluation

- Fixer des objectifs ambitieux mais réalisables => pédagogie du succès

  • centrer les tâches sur un nombre limité d’objectifs
  • réduire les tâches de bas niveau cognitif (exécution) pour libérer les tâches de haut niveau cognitif (conception)

- Gérer les progressions et employer les pédagogies « du faire » et « du faire-faire »
- Valoriser le vécu spécifique de l’élève pour donner du sens aux apprentissages en particulier en Biologie, Philosophie et en Technologie

Les modalités de travail (groupe / individuel, effectifs)

- Varier les modalités de travail de groupe (homogène/hétérogène, individuel/collectif), pour mieux individualiser et renforcer les compétences relationnelles
- Différencier les pratiques et les organisations (en fonction des besoins des élèves)
- Favoriser l’apprentissage par les pairs
- Gérer les interactions entre les élèves (soit émulation, soit aide)
- Permettre l’organisation des tâches au sein d’un binôme, en fonction des compétences et des capacités.
- Gérer les interventions des élèves (savoir écouter).
- Varier les activités pendant le cours dans leur forme (écrites, orales) ou dans leurs objectifs pédagogiques (découverte, réinvestissement, évaluation,…)

Les supports

- Privilégier pour certains les supports numériques qui permettront :

  • une adaptation très individualisée (mode formulaire, menus déroulants, baliser le document, à l’aide de signets par exemple, pour se déplacer …)
  • un archivage des données par les élèves et les profs.
  • une manipulation plus simple (choisir des logiciels adaptés)
    - Aérer et simplifier les supports papiers (agrandir / rétrécir, « interligner », agencer le document)
    - Normaliser les présentations pour aider la prise d’informations et structurer la pensée.
    - Utiliser des supports audio / vidéo en complément d’autres supports (pouvoir faire lire un texte par une synthèse vocale, par exemple).
    - Chercher à développer, dans les autres disciplines et dans d’autres cadres de travail, l’utilisation des outils mis en place, pour une meilleure appropriation par l’élève.

Les évaluations

- Adapter :

  • les critères
  • le niveau d’exigence
  • les documents supports
    • Varier la quantité de travail demandé
    • Moduler les contraintes
    • Prendre en compte les conditions d’examen :
  • le temps
  • les locaux
  • présence d’un secrétaire

- Établir les contacts nécessaires avec le médecin Conseiller du recteur (tiers temps).
- Anticiper les modalités d’aménagement de l’examen pour permettre de les travailler avec l’élève
- Travailler en collaboration avec les I.P.R. pour aller vers des propositions d’épreuves mieux adaptées
- Recourir à l’informatique (par exemple la reconnaissance vocale).

L’environnement humain

- Préparation des élèves valides à l’arrivée de l’élève handicapé.
- Collaboration avec l’AVS et les partenaires médicaux et paramédicaux, le référent …
- Préparation et collaboration avec les différents acteurs de la scolarisation (les enseignants en amont, toute l’équipe pédagogique) à travers P.A.I., P.P.S., …
- Réflexion commune à avoir sur les aides nécessaires permettant de développer en même temps l’autonomie de l’élève.

Les déplacements

- Prévoir l’organisation, les aménagements et les responsabilités pour un déplacement ponctuel (sortie, voyage scolaire)

  • Les éléments de sécurité
  • Les accompagnateurs (AVS ?) et les financements
  • L’accès aux différents lieux visités
    - Préparer l’accueil de l’élève, dans le cadre des stages, avec le chef d’entreprise
  • L’accessibilité de tous les espaces publics de l’entreprise et au poste de travail
  • L’adéquation des tâches attendues